Sélectionner une page

Tout savoir sur le test ADN !

Il est devenu courant de recourir à un test ADN ou un test d’ancêtre pour prouver une paternité ou un lien de filiation, surtout à des fins juridiques. Avec la multiplication de laboratoires d’analyses, le test est devenu plus accessible. Il sert désormais à établir les origines d’un individu, et donc à mieux affirmer son identité.

Test ADN et filiation directe

Le test prénatal visant à identifier le père biologique peut se faire dès la 8e semaine de grossesse. Il s’effectue par une prise de sang sur la mère et un prélèvement d’extraits buccaux de la part du présumé futur papa. Il s’agit d’une technique non invasive, ne présentant aucun danger pour la mère ni pour l’enfant.

En présence de deux individus, il suffit de recueillir des échantillons de la part de chacun pour réaliser le test ADN. Il est bien entendu possible de procéder à un test de paternité classique, c’est-à-dire la vérification de la correspondance entre l’enfant et le père présumé. Il est également possible de prouver le lien de parenté entre des individus masculins afin de savoir s’il existe entre eux des liens de parenté. En effet, les hommes issus d’un ancêtre commun portent les traces de cette filiation dans leurs gènes. C’est ainsi qu’il existe des tests oncle — neveu ou grand-père – petit-fils.

Recherche d’ancêtres

En remontant plus loin dans la chaîne, une personne peut retrouver ses origines. Le test d’ancêtre permet par exemple d’établir la part d’une communauté dans l’identité génétique de quelqu’un. Un Canadien pourra ainsi savoir s’il possède des racines autochtones, unNew-Yorkais remontera ses diverses origines européennes…

Les données issues de la collecte d’ADN auprès de nombreuses communautés ont permis de constituer plusieurs groupes génétiques ou haplogroupes. Ces derniers constituent donc à leur tour des groupes ethniques génétiquement identifiables. Chaque individu qui veut aller au-delà des recherches généalogiques dans la quête de ses origines peut recourir au test ADN. Ce, afin d’affirmer son identité profonde de manière plus concrète.

Test ADN à domicile

La recherche du géniteur peut s’opérer dans le cadre juridique, par exemple en cas de doute sur la paternité et en l’absence d’un acte de reconnaissance. La filiation constitue un enjeu important. Toutefois, chacun est également libre d’effectuer une analyse dite récréative, dans un but de satisfaction personnelle. Il existe de nos jours de nombreux laboratoires qui proposent des tests à domicile pour que chacun puisse y recourir. Plus de détails sur le site europaternite.fr

Les analyses utilisent des échantillons buccaux qui peuvent être prélevés à l’aide d’écouvillons stériles. Ces cotons-tiges pharmaceutiques sont à frotter dans la bouche au niveau de la gencive. Bon nombre de laboratoires envoient un kit ADN aux clients qui désirent passer un test, mais ceux-ci peuvent mettre en place leur propre matériel. Toutefois, afin d’éviter les erreurs dues à une mauvaise manipulation, il est recommandé d’utiliser un kit issu du laboratoire. Ce, en suivant strictement les consignes qui l’accompagnent, surtout au vu des enjeux d’une telle analyse. Il est possible d’obtenir un kit en peu de temps, de façon à inclure un parent de passage.

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This