Taux de cholestérol à ne pas dépasser

Le cholestérol total dans votre sang n’est pas une mesure d’une valeur unique. Le nombre, en soi, est une image incomplète de votre risque global de maladie cardiaque et d’autres complications. Il y a du “bon” cholestérol et du “mauvais” cholestérol, et si votre total est élevé, cela peut signifier que vous avez un taux de bon cholestérol supérieur à la moyenne. Les triglycérides, une autre graisse dans le sang, indiquent également un risque accru de maladie cardiaque, de sorte qu’une analyse précise de votre niveau de risque global ne peut être déterminée que par un profil de lipoprotéines, qui tient compte de ces trois éléments.

Pourquoi il faut surveiller son taux de cholestérol ?

Histoire
En 1913, des lapins nourris avec une alimentation riche en cholestérol ont montré une incidence accrue d’athérosclérose, ce qui a conduit les chercheurs à lier le cholestérol aux maladies cardiaques. L’étude a été critiquée pour avoir utilisé des animaux qui avaient une alimentation à prédominance végétarienne sans cholestérol, de sorte qu’il n’était pas clair si le cholestérol était à blâmer ou si l’augmentation des lésions était due à un changement de régime alimentaire que les lapins étaient mal équipés pour manipuler. Les tests n’ont pas permis de déterminer les taux de cholestérol les plus élevés pour lesquels il n’y avait pas d’effets indésirables.

Controverse
D’autres études impliquant des chiens et des chats n’ont pas démontré un tel lien entre le cholestérol et les lésions athérosclérotiques, mais les chiens et les chats métabolisent le cholestérol en acides biliaires facilement excrétables, de sorte que l’échantillon de l’étude était de nouveau imparfait. La théorie a finalement gagné du terrain lorsque les résultats du test du lapin ont été reproduits chez le rat, et certains membres de l’établissement médical se sont dirigés vers des mises en garde selon lesquelles un taux de cholestérol élevé entraîne un risque accru de maladies cardiaques. Ce n’est qu’en 1969, cependant, que l’American Heart Association a proclamé que les personnes ayant un taux de cholestérol élevé devraient être traitées médicalement, ce qui réduirait le nombre d’incidents de crises cardiaques aiguës mortelles. Ils ont été sévèrement critiqués par des cardiologues qui ont prétendu qu’il n’y avait pas de lien démontrable et qui ont publié ces opinions contraires dans des revues médicales jusque dans les années 1970. Les National Institutes of Health ont entrepris de déterminer une fois pour toutes si un lien existait et, en 1984, ils ont donné les résultats de leurs essais à double insu sur une décennie dans une déclaration consensuelle, proclamant avec insistance que l’hypercholestérolémie entraîne un risque accru de maladies cardiaques.

Méthodes
L’analyse du cholestérol consiste à prélever du sang du patient et à soumettre ce sang à une analyse du cholestérol total ou d’un profil lipidique. Les profils cliniques sont déterminés en séparant les lipides du reste du sang au moyen d’une centrifugeuse ou d’un instrument qui fait tourner le sang et le soumet à la force centrifuge. Il existe des kits de test à domicile largement disponibles, et certains sont capables de séparer les bons, ou HDL, et les mauvais, ou LDL, numéros. Les patients, qu’ils subissent un test à domicile ou avec un médecin, devraient jeûner pendant environ 12 heures avant de passer un test de cholestérol. Même les tests cliniques peuvent entraîner une variabilité dramatique, c’est pourquoi vous devriez vérifier vos niveaux plusieurs fois sur une période d’un an. En pratique, il n’est pas possible d’obtenir le taux de cholestérol le plus élevé lors des tests standard. Il existe cependant des échelles qui s’arrêtent à divers niveaux au-dessus de la marque “haute” de 240 mg/dL, ou milligrammes par décilitre. Souvent, 350 est le taux de cholestérol total le plus élevé lors de ces tests.

Lectures
Un taux de cholestérol total inférieur à 200 mg/dL est considéré comme souhaitable par l’American Heart Association. Les lectures entre 200 et 239 sont considérées comme limites, tandis que les lectures supérieures à 240 sont considérées comme élevées. Certaines personnes portent un trait génétique qui les prédispose à des taux de cholestérol élevés, peu importe leur régime alimentaire. Cette maladie, connue sous le nom d’hypercholestérolémie familiale, produit les taux de cholestérol les plus élevés. Certains patients qui héritent du gène à l’origine de la maladie de leurs deux parents peuvent enregistrer des taux de cholestérol total allant jusqu’à 1000 mg/dL. Selon CNN Health, les patients dont le taux d’alcoolémie est élevé meurent souvent dans la vingtaine.

Quels sont les niveaux de cholestérol à ne pas dépasser ?

Avertissements
L’American Heart Association met en garde les personnes ayant un taux de cholestérol total supérieur à 240 mg/dL ou un taux de LDL supérieur à 160 mg/dL qu’elles sont à risque de maladies cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux sans intervention diététique ou pharmacologique. Il est possible de réduire le taux de cholestérol avec une thérapie diététique seule, mais des médicaments comme Lipitor sont souvent prescrits en conjonction avec une recommandation diététique.Le cholestérol total dans votre sang n’est pas une mesure d’une valeur unique. Le nombre, en soi, est une image incomplète de votre risque global de maladie cardiaque et d’autres complications. Il y a du “bon” cholestérol et du “mauvais” cholestérol, et si votre total est élevé, cela peut signifier que vous avez un taux de bon cholestérol supérieur à la moyenne. Les triglycérides, une autre graisse dans le sang, indiquent également un risque accru de maladie cardiaque, de sorte qu’une analyse précise de votre niveau de risque global ne peut être déterminée que par un profil de lipoprotéines, qui tient compte de ces trois éléments.

VIDÉO DU JOUR
Histoire
En 1913, des lapins nourris avec une alimentation riche en cholestérol ont montré une incidence accrue d’athérosclérose, ce qui a conduit les chercheurs à lier le cholestérol aux maladies cardiaques. L’étude a été critiquée pour avoir utilisé des animaux qui avaient une alimentation à prédominance végétarienne sans cholestérol, de sorte qu’il n’était pas clair si le cholestérol était à blâmer ou si l’augmentation des lésions était due à un changement de régime alimentaire que les lapins étaient mal équipés pour manipuler. Les tests n’ont pas permis de déterminer les taux de cholestérol les plus élevés pour lesquels il n’y avait pas d’effets indésirables.

Controverse
D’autres études impliquant des chiens et des chats n’ont pas démontré un tel lien entre le cholestérol et les lésions athérosclérotiques, mais les chiens et les chats métabolisent le cholestérol en acides biliaires facilement excrétables, de sorte que l’échantillon de l’étude était de nouveau imparfait. La théorie a finalement gagné du terrain lorsque les résultats du test du lapin ont été reproduits chez le rat, et certains membres de l’établissement médical se sont dirigés vers des mises en garde selon lesquelles un taux de cholestérol élevé entraîne un risque accru de maladies cardiaques. Ce n’est qu’en 1969, cependant, que l’American Heart Association a proclamé que les personnes ayant un taux de cholestérol élevé devraient être traitées médicalement, ce qui réduirait le nombre d’incidents de crises cardiaques aiguës mortelles. Ils ont été sévèrement critiqués par des cardiologues qui ont prétendu qu’il n’y avait pas de lien démontrable et qui ont publié ces opinions contraires dans des revues médicales jusque dans les années 1970. Les National Institutes of Health ont entrepris de déterminer une fois pour toutes si un lien existait et, en 1984, ils ont donné les résultats de leurs essais à double insu sur une décennie dans une déclaration consensuelle, proclamant avec insistance que l’hypercholestérolémie entraîne un risque accru de maladies cardiaques.

Méthodes
L’analyse du cholestérol consiste à prélever du sang du patient et à soumettre ce sang à une analyse du cholestérol total ou d’un profil lipidique. Les profils cliniques sont déterminés en séparant les lipides du reste du sang au moyen d’une centrifugeuse ou d’un instrument qui fait tourner le sang et le soumet à la force centrifuge. Il existe des kits de test à domicile largement disponibles, et certains sont capables de séparer les bons, ou HDL, et les mauvais, ou LDL, numéros. Les patients, qu’ils subissent un test à domicile ou avec un médecin, devraient jeûner pendant environ 12 heures avant de passer un test de cholestérol. Même les tests cliniques peuvent entraîner une variabilité dramatique, c’est pourquoi vous devriez vérifier vos niveaux plusieurs fois sur une période d’un an. En pratique, il n’est pas possible d’obtenir le taux de cholestérol le plus élevé lors des tests standard. Il existe cependant des échelles qui s’arrêtent à divers niveaux au-dessus de la marque “haute” de 240 mg/dL, ou milligrammes par décilitre. Souvent, 350 est le taux de cholestérol total le plus élevé lors de ces tests.

Lectures
Un taux de cholestérol total inférieur à 200 mg/dL est considéré comme souhaitable par l’American Heart Association. Les lectures entre 200 et 239 sont considérées comme limites, tandis que les lectures supérieures à 240 sont considérées comme élevées. Certaines personnes portent un trait génétique qui les prédispose à des taux de cholestérol élevés, peu importe leur régime alimentaire. Cette maladie, connue sous le nom d’hypercholestérolémie familiale, produit les taux de cholestérol les plus élevés. Certains patients qui héritent du gène à l’origine de la maladie de leurs deux parents peuvent enregistrer des taux de cholestérol total allant jusqu’à 1000 mg/dL. Selon CNN Health, les patients dont le taux d’alcoolémie est élevé meurent souvent dans la vingtaine.

Avertissements
L’American Heart Association met en garde les personnes ayant un taux de cholestérol total supérieur à 240 mg/dL ou un taux de LDL supérieur à 160 mg/dL qu’elles sont à risque de maladies cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux sans intervention diététique ou pharmacologique. Il est possible de réduire le taux de cholestérol avec une thérapie diététique seule, mais des médicaments comme Lipitor sont souvent prescrits en conjonction avec une recommandation diététique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *