La création de société offshore est l’une des techniques d’optimisation fiscale les plus pratiquées de nos jours. Et comme en témoigne la réussite des nombreux investisseurs et entrepreneurs qui ont eu la bonne idée de délocaliser leur entreprise (ou une partie) aux Seychelles, à Hong Kong ou à Dubaï, la méthode est très avantageuse.

Toutefois, avant de pouvoir installer leur firme dans ces régions attrayantes, ces hommes et femmes d’affaires ont dû passer par différentes étapes. À part les démarches, il est important de connaître le coût de la démarche pour un projet encore plus rentable.

Les frais et dépenses à prévoir

Il est vrai que créer une société offshore est largement moins coûteux que la création d’une société classique. Toutefois, bien que cette pratique ne soit pas uniquement réservée à des privilégiés, quelques dépenses seront absolument à prévoir.

Le montage d’une entreprise offshore implique par exemple des frais de constitution. Il s’agit des coûts liés à la réalisation des démarches (enregistrement, domiciliation commerciale, statut juridique ou autres) pour que la firme puisse bien s’établir.

Bien sûr, le montant variera en fonction de la destination et du secteur d’activité choisis. Et puis, il y a les frais liés à l’ouverture d’un compte bancaire offshore. Là encore, le niveau change d’un pays à un autre.

En outre, les frais de renouvellement annuels seront également à prendre en compte. Les investisseurs et entrepreneurs devront, en effet, renouveler leur droit d’installation en revoyant leur taxe annuelle concernant la domiciliation commerciale et autres formalités particulières. Ce genre de dépenses sera à prévoir à partir de la 2e année d’existence de la structure.

Les économies engendrées

Certes, il existe de nombreux frais lors de la création de votre société offshore mais ceux-ci doivent être vus comme un investissement. En effet, en créant une entreprise offshore vous vous libérez dans de nombreux cas de la TVA sur les services et produits, mais aussi de nombreuses taxes comme le RSI ou les taxes professionnelles.

De plus, dans certains pays comme les Iles Seychelles, les impôts sur les bénéfices sont inexistants. Vous profitez donc de votre business, en n’étant non redevable au fisc : vous faites des économies de milliers d’euros chaque année et votre CA n’en est qu’augmenté.

En bref, créer votre nouvelle entreprise sur un territoire offshore doit être vu comme un investissement qui vous apportera des avantages sur le long terme.

L’avantage de faire appel à un professionnel

Puisque la création d’une société offshore est perçue comme un véritable projet par les professionnels, le volet financier sera largement pris en considération. La gestion du budget fait, en effet, partie du travail des spécialistes.

Tous les éléments sont présentés et évalués dès le début pour permettre aux investisseurs et entrepreneurs d’avoir un aperçu du coût à prévoir. En accédant aux sites des experts, il est possible de demander un rapide devis et ainsi obtenir une valeur indicative.

Faire appel à un professionnel c’est aussi s’assurer que les démarches seront menées à bien et éviter des frais supplémentaires.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *