Sélectionner une page

Visiter la ville de Luang Prabang au Laos

Nous avons finalement séjourné 10 nuits à Luang Prabang, initialement ce n’était absolument pas le plan, mais nous ne savions pas que le consulat vietnamien serait fermé durant 9 jours en raison du Têt (Nouvel An vietnamien). Résultat, nous nous sommes fait avoir comme des bleus, mais cela nous a permis de nous reposer, d’explorer la ville tranquillement et de finalement faire notre visa vietnamien.

Luang Prabang c’est une ville vraiment agréable à l’architecture coloniale, parsemée de nombreux temples bouddhistes et surtout de guesthouses et de restaurants. Le centre historique est ultra touristique, mais la journée les rues sont presque vides, ce qui rend les balades agréables, et le soir un marché de nuit censément vendant de l’artisanat (bien que souvent made in China) se met en place dans la rue principale.

Comme nous avons séjourné pas mal de temps sur Luang Prabang voici les 15 choses à faire lors d’un séjour à Luang Prabang.

Trouver une guesthouse à Luang Prabang

On est arrivé le soir après 11 heures de transport en provenance de Luang Nam Tah, en saison haute il est difficile trouver un logement à prix correct. Le lendemain nous avons posé notre sac à dos à Suan Keo Guesthouse (100 000 kips la nuit) dans une rue très sympa où les enfants jouent au badminton le soir, le tout à deux pas du Mékong.

Les prix ont grimpé à 120 000 kips par nuit en raison du fort nombre de touristes, les prix augmentaient de la même manière dans toutes les guesthouses de la rue.

 

Notre chambre, la plus chère de notre séjour au Laos, 100 000 kips

 

Un espace en commun pour se relaxer

Visiter les temples

Il y en a partout la majorité d’entre eux sont gratuits, le palais royal également sauf le musée à 30 000 kips.

 

Le temple du Palais Royal

 

Au fond le Palais Royal aujourd’hui c’est un musée (30 000 kips)

 

Des temples au hasard de nos balades

  

Buddha dans le Vat Xieng Thong

Se balader dans les ruelles de la vieille ville

Rien de compliqué, la vielle ville n’est pas étendue il suffit d’aller se perdre volontairement sans suivre aucun plan.

 

Le marché du matin en centre-ville

 

Une rue non loin du Palais Royal

 

Une des nombreuses ruelles de la vieille ville

 

Des galettes de patate douce en train de sécher au soleil

Un peintre devant le Mékong

Admirer le coucher de soleil sur le Mékong

Se poser dans un des petits restaurants se trouvant sur les rives du Mékong et boire une Beer Lao tout en admirant un beau coucher de soleil c’est vraiment classe.

 

 

 

Manger, manger et manger

À Luang Prabang, il y a vraiment beaucoup de restaurants, bon même s’ils servent souvent la même chose on a mangé de bons nems, des Lao Sandwich avec du pâté (et du piment), des sandwichs baguette chez notre copine près du marché. Après une overdose de nouille et de riz, on s’est payé une bonne pizza et surtout on a fait une orgie de bouffe française pour notre dernier jour.
Les sandwichs baguette du marché (de 10 à 15 000 kips)

 

Tester le Lao Lao au serpent

Le Lao Lao, c’est un alcool à base de riz, ici on appelle ça aussi Rice Whisky (Whisky de Riz), c’est pas vraiment top, alors si on laisse macérer des serpents et un tas d’autres trucs bizarres avec… bah je vous laisse imaginer le goût. Bref, ce n’est pas bon, mais c’est marrant!!!

Flâner le long du Mékong et de la Nam Ou

La vieille ville est bordée par le Mékong et par la rivière Nam Ou, ce qui lui donne une atmosphère encore plus sympa. N’oubliez pas de boire une autre bière Lao (il faut s’hydrater) tout en regardant à nouveau le coucher de soleil.

Se balader au village des tisseuses

La balade est sympa il faut d’abord prendre un des ponts en bambou (5 000 kips) pour traverser la rivière Nam Ou et ensuite marcher dans ce village où vous trouverez de l’artisanat. J’ai bien aimé les fabriques de papier.
Voir l’article sur le village des tisseuses à Luang Prabang

 

Un métier à tisser

 

Une des boutiques du village vendant de l’artisanat local

Un matin au Phousi Market

Situé à 2 kilomètres au sud de la vieille ville le Phousi Market vaut vraiment le coup, c’est grand on y trouve de tout est c’est ici que les locaux viennent se ravitailler. Je l’ai visité lors de mon cours de cuisine, j’ai bien aimé même si le faire seul aurait été plus sympa.

Faire un cours de cuisine

J’aime bien cuisiner et il y a quelques plats laotiens qui m’intéressaient notamment le Laap et voir comment on cuisait le stick rice ou encore faire des nouilles frites fraîches. J’ai passé un bon moment surtout grâce à la bonne ambiance qu’il y avait dans notre groupe.
Voir l’article sur le cours de cuisine à Luang Prabang

 

Se rendre aux cascades de Kuang Si

Les cascades de Kuang Si on y est allé avec une certaine appréhension, on pensait que ça serait blindé de touristes, mais au final malgré la popularité de celles-ci on était vraiment bien et les cascades sont sublimes.

Marcher de l’autre côté du Mékong

Il suffit de prendre le petit ferry (5 000 kips l’aller) pour traverser le Mékong pour sortir de la bulle touristique de Luang Prabang et effectuer une marche agréable le long du fleuve de temple en temple.

Monter en haut de la Phousi Hill

Il parait que ça vaut vraiment le coup d’après PJ et Florie, mais bon nous on a été flemmard.
Voir leur post tumblr sur la Phousi Hill à Luang Prabang

Faire votre visa vietnamien à Luang Prabang

Notre visite de Luang Prabang n’était pas uniquement dédiée au visa vietnamien, c’est un processus ultra simple, prenez des dollars ou des Kips et surtout une photo. Le consulat ouvre à 8h00, on a fait notre visa en express pour 70$ + 10$ de « pour boire » sous le manteau au monsieur du consulat pour le récupérer dans la journée à 16h00, prenez juste garde aux dates du Nouvel An vietnamien :)

Dire ciao à vos compagnons de route

C’est en extra et non obligatoire, mais après quasiment un mois depuis Sukhothai avec Florie et PJ nous nous sommes dit au revoir avec un apéro au vin rouge (80 000 kips), saucisse de Luang Prabang et Nems. On s’est souhaité bonne route, nous remontons vers Nong Khiaw et Muang Ngoi, tandis qu’ils descendent vers Vang Vieng.

Voilà donc 15 choses à faire à Luang Prabang (14 et 1 par procuration), j’ai volontairement occulté le fait d’assister à la procession des moines le matin, car nous les touristes polluons cette cérémonie religieuse, après à vous de voir, mais n’oubliez surtout pas de suivre les règles de bonnes conduites que de nombreux touristes oublient juste pour prendre une photo. Au pire, utilisez votre zoom, au mieux regardez de loin.

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *