Sélectionner une page

L’immunothérapie : une nouvelle méthode associée au traitement du cancer

La recherche effectuée par les scientifiques et les médecins vise à aider les personnes atteintes du cancer à lutter contre celui-ci. La chimiothérapie étant inévitable pour détruire la tumeur, l’immunothérapie permet de se débarrasser des cellules cancéreuses. Désormais, elle est devenue très prisée, car son taux de succès ne cesse d’augmenter chaque année.

    1. L’immunothérapie : c’est quoi exactement ?

Il s’agit d’un traitement recommandé par les médecins pour les victimes du cancer. Cette méthode consiste à stimuler les défenses immunitaires pour pouvoir localiser les cellules cancéreuses. En effet, ces dernières sont souvent indétectables puisqu’elles sont couvertes de cape d’invisibilité. L’immunothérapie est donc le meilleur moyen pour les éliminer. Elle emploie généralement 2 types de molécules dont les anticorps monoclonaux et l’interféron alpha. Les premiers sont conçus en laboratoire à partir d’un clone de cellule. Ils sont utilisés pour découvrir et neutraliser les corps étrangers anormaux logés dans l’organisme. Ils se chargent par la suite de les détruire ou de bloquer leur mécanisme de développement.

L’interféron alpha, quant à lui, est conseillé en post-chirurgie. Le médecin effectue ainsi une perfusion intraveineuse ou une injection sous-cutanée au malade. Il est utilisé uniquement pour les mélanomes de stade 3 et de stade 2. Cette technique est délicate et est interdite aux individus atteints de maladies auto-immunes. Les personnes avec des troubles dépressifs ou psychiatriques ne sont pas très recommandées. Les malades doivent être briefés sur les modalités d’administration de l’injection et les effets indésirables. Il est à noter que le traitement peut s’étendre entre 12 et 18 mois selon le cas de chacun.

    1. Quel est le rôle de l’immunostimulant de Mirko Beljanski dans la lutte contre les cellules cancéreuses ?

L’immunothérapie est souvent la solution proposée par les médecins puisqu’elle permet de stimuler les lymphocytes capables de s’attaquer aux cellules cancéreuses. Elle est devenue une alliée idéale pour combattre le cancer. Pour venir en aide aux victimes de ce dernier, les professeurs avancent davantage sur leurs recherches. L’immunostimulant de Mirko Beljanski figure parmi les plus utilisés depuis une trentaine d’années. Trouver plus d’infos sur le blog de Monique Beljanski.

L’expérience a été effectuée sur des lapins afin de constater rapidement le résultat. Il est surtout basé sur l’action des petits fragments ARN qui ont été isolés par le biais des bactéries nécessaires au bon fonctionnement de la flore intestinale de l’homme.

Il consiste de ce fait à favoriser la duplication normale de l’ADN de la moelle osseuse tout en générant le groupement 3’OH indispensable à cette dernière. Les individus qui suivent des chimiothérapies pourront bénéficier ainsi de la réduction des effets toxiques de celles-ci. L’immunostimulant a été conçu pour assurer la protection de l’organisme de ces derniers. Il faut savoir également que cette substance permet d’augmenter les globules blancs et les plaquettes sanguines. Par la même occasion, il ne se charge que de la stimulation des cellules saines.

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This