Sujet sensible que celui de la gestion de l’argent au sein du couple. Pour éviter que cela ne ruine votre couple ou que ça finisse en guerre ouverte, je vais vous présenter comment je fonctionne avec ma femme et quelles règles nous avons instaurés pour conserver notre harmonie.

Ouverture d’un compte commun ou compte joint.

L’ouverture d’un compte commun pour un couple est une étape indispensable. D’une part il permet de séparer ces dépenses personnelles de ces dépenses communes et d’autre part chacun a un accès et un contrôle total du compte.

Pour notre couple, nous avons opté pour un compte classique sans carte bleue, seulement un chéquier.

Pourquoi avons-nous décidé de ne pas prendre de carte bancaire ?

Comme je vous le mentionne plus haut, ce compte regroupe l’ensemble des dépenses communes du foyer. Il comporte donc tous les frais liés à la maison : Électricité, gaz, impôts, internet, crédit/loyer, assurance habitation… etc.

Il sert également à payer l’alimentation et tous les frais liés aux enfants (couches, habits, crèche, cantine…).

La quasi-totalité de ces dépenses se paie via un prélèvement automatique, seul l’alimentation et quelques frais liés aux enfants se font via un paiement direct.

Nous payons en chèque toutes les dépenses non régulières (Nourritures, vêtements des enfants …). La carte bancaire est donc parfaitement inutile.

Autant économiser ce coût qui peut suivant le choix de votre carte (classique, pro, business, gold…) aller jusqu’à 300 € par an. De plus ne pas avoir de carte bleue nous permet d’éviter de faire des dépenses sur un « coup de tête ».

Garder ces comptes personnels

Avoir un compte commun c’est bien mais, séparer ces dépenses personnelles est primordial pour garder son indépendance et être considéré comme individu.

Nous avons décidé de garder nos comptes personnels. Chacun de ces comptes dispose d’une carte bancaire et nos salaires y sont domiciliés.

Cela nous permet de conserver notre indépendance financière et de gérer notre argent comme nous le souhaitons.

Du moment que nous payons l’intégralité des dépenses du ménage, aucune autre contrainte nous incombe.

Si nous allons au restaurant, en vacances, faire les boutiques, nous improvisons suivant l’humeur de chacun. Par exemple ma femme peut très bien vouloir me faire plaisir lorsque nous allons dans un magasin de vêtement. Pour ma part j’aime bien l’inviter au restaurant ou au cinéma.

Aucune contrainte et aucune prise de tête. Du moment que nous avons payé les frais, épargné (en se payant en premier bien sûr) , investi et augmenté notre patrimoine le reste c’est que du plus.

Couper la poire en deux – 50/50

Au début de notre relation nous coupions toutes nos dépenses communes en deux. Chacun payer une moitié et cela marcher très bien. Puis nous avons eu notre enfant (sans aucun doute, le plus beau et le plus intelligent du monde), et nous décidions que ma femme s’en occupera à plein temps.

Évidemment elle eut une baisse significative de ces revenus, et le 50/50 ne pouvait plus marcher.

Il était hors de question qu’elle supporte la même charge et l’équité de dépenses n’était clairement plus à l’ordre du jour.

Nous avons revu nos plans est acté que la participation de chacun se ferai au prorata de ses revenus.

Ce qu’il faut comprendre ici, c’est que diviser les frais à parts égales ne peut fonctionner que si les revenus sont identiques (plus ou moins 10 %). Si une trop grande disparité existe et que vous continuez à pratiquer le 50/50 une personne du couple sera lésé. La totalité de ces revenus serviront à payer sa part et il ne lui restera plus rien pour épargner, investir ou se faire plaisir. Elle sentira qu’elle vit au crochet de son partenaire et un climat malsain et d’insécurité s’installera, avec pour résultat des conflits régulier.

Adaptez-vous à chaque situation et surtout parlez-vous. L’astuce est que votre gestion ne doit pas être gravée dans le marbre. Avec la vie, nos revenus évoluent, la participation aux frais évoluera elle aussi.

Désigner le comptable du couple

Dans chaque couple, l’un des deux est plus alaise avec les chiffres et la gestion financière. C’est cette personne qui « jouera » le rôle de comptable. Il s’occupera de gérer les prélèvements, de gérer les entrées/sorties d’argent et d’éplucher les comptes.

Bien entendu il y a une différence énorme entre gérer et décider. Chaque décision doit être prise à deux. La gestion se fais seul par soucis de simplicité et de praticité, en revanche les décisions se prennent à deux.

Le mot de la fin

L’argent dans le couple ne doit pas être tabou. Discuter, prenez le temps de vous poser et d’échanger sur votre manière de gérer l’argent et les dépenses. Établissez un plan et respectez-le scrupuleusement. Enfin réviser ce plan chaque année, car beaucoup de choses peuvent évoluer.

Et vous qui êtes en couple, quel est votre rapport avec l’argent ? Quelles sont vos astuces pour une gestion sereine ?

Catégories : Vie Pratique

2 commentaires

Jean-Denis · 24 février 2018 à 1 h 46 min

Pour nous, partager ses dépenses en couple est vite devenu une source de conflits et de frustrations récurrentes, et le “comptable du couple” a eu vite fait de déclarer forfait…

C’est d’autant plus vrai lorsque l’on opte pour un mode de partage Équitable (en fonction du salaire : qui gagne plus paye plus).

Pour nous simplifier grandement la vie tout en restant équitable au niveau du partage et permettre aux 2 partenaires de devenir actifs dans la gestion des dépenses ma femme et moi avons créé https://splitified.com

Cela nous a beaucoup aidé et j’espère que ça pourra aussi aider d’autres couples!

    81femmes · 24 février 2018 à 8 h 41 min

    Projet intéressant, bonne chance. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *