Sélectionner une page

Comment profiter des bienfaits du maté ?

Le maté est une boisson traditionnelle d’Amérique du sud. Obtenue par l’infusion des feuilles de yerba maté, cette boisson est très vertueuse et elle constitue la boisson la plus consommée après l’eau en Amérique Latine. Cultivé également en Inde, le maté sert à lutter contre les maux de tête, la fatigue, la dépression et de plusieurs autres maladies. En effets, les bienfaits du maté sont innombrables et cela s’explique par ses composants naturels et très riches. Il existe mainte manière de consommation  afin de profiter du maté bienfaits. Découvrez dans cet article quelles sont ces différentes façons.

 

Le maté traditionnel

La préparation du maté à la traditionnelle est tout un art. Les principaux matériels à utiliser sont la calebasse appelée également maté, et la bombilla ou la pipette. La méthode consiste à remplir la calebasse au ¾ avec des feuilles de yerba maté. Il faut ensuite couvrir le récipient avec la main et bien agiter à l’envers pour que la poudre reste sur la paume de la main. Après, replacer la calebasse en l’inclinant de manière à ce que les feuilles se rassemblent sur un côté. Il faut maintenant mouiller les feuilles quelques minutes en versant de l’eau froide du côté bas de la calebasse. Puis insérer la bombilla pour aspirer l’eau froide qui sera ensuite recrachée. Enfin, verser de l’eau chaude non bouillante en procédant comme avec l’eau froide, c’est-à-dire en partant du côté bas de la calebasse. Le maté est alors prêt et peut être goûté. Et vous pouvez rajouter de l’eau chaude autant de fois que vous voulez jusqu’à ce que les feuilles n’aient plus de goût.

 

Le téréré

Le maté est traditionnellement une boisson chaude, mais il peut également être dégusté froid et dans ce cas-là, on l’appelle téréré. Cette autre version est conçue pour être une boisson rafraîchissante tout en bénéficiant du maté et ses bienfaits. De plus, il s’agit d’une boisson plus saine et plus abordable que la majorité des boissons rafraîchissantes vendues sur le marché.

Pour sa préparation, il est possible d’utiliser les mêmes matériaux pour faire et boire le maté traditionnel, mais vous pouvez également vous servir d’un verre. Versez le maté dans la calebasse et secouez pour éviter que la poudre reste dans le fond. Versez-y ensuite de l’eau chaude et laissez la boisson refroidir. Préparez un autre récipient, une carafe par exemple et remplissez-le avec beaucoup de glaçons. Lorsque le maté est refroidi, versez-le dans le récipient contenant les glaçons et le téréré est prêt. Pour varier le goût, vous pouvez y ajouter du jus d’orange ou du jus de citron.

 

Le maté cocido

Le maté cocido est un maté préparé comme une tisane ou un thé. Pour le faire, il faut une tasse et un passoir et une dose de maté. Comme à la traditionnelle, imprégner le maté dans de l’eau froide avant de rajouter de l’eau chaude. Laissez infuser pendant 5 minutes environ, tamisez et vous pouvez ensuite le boire.

 

Le maté Gringo

Le maté Gringo est un compromis entre le maté traditionnel et le maté cocido. Dosez le maté dans une tasse selon votre goût puis ajoutez de l’eau froide pour mouiller les feuilles. Insérez ensuite la bombilla et remplissez la tasse avec de l’eau chaude puis savourez. Vous pouvez également, comme la méthode traditionnelle, rajouter de l’eau chaude jusqu’à ce que le goût disparaisse.

 

Le matémélangé

Le maté peut être mélangé avec d’autres mélanges sans perdre ses vertus. Il existe en effet de nombreuses possibilités quant à la préparation du maté avec d’autres plantes ou arômes tout en profitant du maté bienfaits. Le maté au citron ou au miel par exemple. Mais vous pouvez aussi rajouter dans la préparation du maté traditionnel d’autres plantes à infuser. Il y a par exemple le gingembre, la menthe, la camomille, les écorces d’oranges séchées, etc.

 

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This