Sélectionner une page

Comment devenir ostéopathe : 3 conseils !

L’ostéopathe soigne non pas les maladies, mais les dysfonctionnements du corps. Il travaille grâce à ses mains, au moyen de massages, de palpations et de manipulations. Après consultation sur l’état du patient (description des troubles, des douleurs, des traitements…), l’ostéopathe pratique des massages et des palpations. Il cherche les points de douleur, exerce des étirements et fait preuve de douceur pour soigner les gens.

L’ostéopathie traite surtout les problèmes découlant de la colonne vertébrale, les entorses, le stress et aide dans la récupération après une chirurgie.

Aujourd’hui, le nombre de pratiquants a beaucoup évolué, ce qui entraîne une concurrence sur le marché. Voici donc trois conseils pour devenir ostéopathe.

Acquérir les attitudes appropriées

Pourquoi devenir ostéopathe? La réponse est simple: l’envie d’aider les gens. Reconnue en tant que profession depuis mars 2002 en France, l’ostéopathie est presque ancrée dans la vie des Français. Environ 48% des Français ont déjà eu recours au travail d’un ostéopathe.

Pour pouvoir devenir ostéopathe, une formation et un certain caractère sont des prérequis importants. Il faut être titulaire d’un Diplôme d’Ostéopathie, et avoir certains traits de personnalité. Il faut être sociable et avoir une éthique irréprochable.

Il faut aussi avoir de la passion et une bonne maîtrise de soi. Les émotions ne doivent pas transparaître dans les gestes durant la séance. Il faut aimer soigner les gens, être travailleur et observateur, et avoir de la patience pour le métier d’ostéopathe…

Respecter les fondements de l’ostéopathie

Il existe des fondements en ostéopathie qu’il faut respecter. Le premier consiste à considérer le corps humain en tant qu’ensemble constitué de plusieurs parties. Ainsi, une partie influence une autre. L’ostéopathe traite souvent une partie différente de celle qui est douloureuse.

Le deuxième fondement dit que “la structure gouverne la fonction”. Il existe donc des interactions entre le système musculosquelettique et les diverses fonctions corporelles.

L’homéostasie est le dernier fondement. Il s’agit de la capacité du corps à maintenir sa balance, malgré l’environnement extérieur. Il faut donc avoir recours à l’ostéopathie en prévention, pour maintenir le bon fonctionnement du corps humain.

Suivre la formation d’ostéopathe

Pour devenir ostéopathe, une formation de 5 à 6 ans est nécessaire. Il est possible de devenir ostéopathe à 40 ans; pour cela, la formation à temps partiel est idéale. Pour connaître les débouchés il suffit de taper les mots clés ostéopathe débouchés sur un moteur de recherche et vous aurez des informations très utiles pour ce métier.

La formation est ouverte aux jeunes bacheliers, et aux personnes ayant un diplôme de kinésithérapeute, d’infirmier ou de médecin. Il existe trois types de formations. La formation à plein temps, la formation à temps partiel et la formation universitaire.

La formation à plein temps concerne les jeunes bacheliers ou les personnes ayant échoué en première année de médecine ou de kinésithérapie. Elle ouvre aussi ses portes à ceux qui ont échoué ou non leur deuxième année en biologie.

Pour la formation à temps partiel, qui dure aussi 5 ans, elle est ouverte aux professionnels de la santé comme des kinésithérapeutes ou des infirmiers. Elle est utile à ceux qui veulent devenir ostéopathe après reconversion.

Enfin, la formation universitaire est réservée aux médecins et dure 2 ans, à temps partiel.

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This