Sélectionner une page

Les bonnes habitudes alimentaires

1 – Manger en bonne compagnie

C’est à dire en compagnie de personnes que vous appréciez, qui vous sont agréables et que vous trouvez positives. Si la compagnie de vos collègues de travail vous rebute, ne sacrifiez pas votre temps de déjeuner avec ces personnes, aussi court soit-il, mais donnez par exemple rendez-vous à de bons amis pour passer un excellent moment, quel que soit le repas. Ce qui compte, c’est la convivialité !

 

2 – Manger lentement, mâcher longtemps

Vous garderez toutes vos dents longtemps… et en outre, en mastiquant bien les aliments, le goût évolue dans la bouche et des saveurs subtiles très agréables se dégagent, le palais devient plus fin et le corps peut ensuite mieux sélectionner naturellement ce dont il a besoin. Le must, c’est que mâcher suffisamment facilite la digestion d’une façon phénoménale et du coup minimise la plupart des problèmes d’ordre digestif.

 

3 – Prendre le temps de cuisiner

On apprécie bien davantage son repas lorsqu’on l’a cuisiné avec amour, qu’on l’a crée soi-même de toutes pièces. Ce mouvement inspire des villes entières et reconnecte l’humain avec un mode de vie qui lui est plus naturel.

 

4 – Organiser sa façon de faire la cuisine

Cela peut vous faire gagner un temps précieux tout en préservant toute son énergie à votre alimentation. Cuisiner pour un ou deux repas évite de refroidir pour ensuite réchauffer la nourriture, ce qui fait perdre beaucoup de leurs nutriments aux fruits et légumes par exemple (ce qui n’est pas forcément le cas pour les céréales), mais cuisiner une grande marmite de soupe pour quelques jours fait aussi gagner un temps fou. Jumeler les deux méthodes en alternant sur les repas (un repas tout frais ou cuit de suite, un repas préparé par vous à l’avance puis réchauffé) est à mon avis un bon compromis.

5 – Cuire peu les aliments et à feu doux : un très bon principe santé

Cette cuisson permet aux aliments de conserver toutes leurs qualités nutritives, vous aurez beaucoup de pêche à revendre !

6 – Utiliser des emballages durables

Comme les bocaux en verre, les plats en céramique, les Tupperwares… le but étant d’éviter les emballages jetables, les monodoses, etc…

Le meilleur moyen pour appliquer le principe numéro 6 est d’

7 – Exclure tout plat préparé de la cuisine

Ainsi :

  • les emballages polluants seront réduits,
  • vous retrouverez le véritable goût des aliments,
  • vous serez en meilleure santé de façon durable
  • la digestion sera plus aisée

 

8 – Eviter absolument tous les produits light

La qualité de ces produits est bien moindre, due aux traitements subis ! L’aspartame pour ne citer que cet exemple, est une catastrophe pour la santé et l’équilibresur le long terme. Cet additif chimique non naturel provoque de nombreux troubles chez l’être humain. Il est préférable de manger un peu de sucre de temps en temps que des sucrettes tous les jours…

 

9 – Consommer local et de saison…

A propos de fruits et légumes. C’est économique, écologique et bien plus savoureux ! Téléchargez ici gratuitement le guide des fruits et légumes de saison en France.

 

10 – Manger avec plaisir…

Délectez-vous avec l’incroyable richesse des aliments culinaires que nous avons sans oublier la diversité de couleurs dans l’assiette !

La prochaine fois que vous prendrez votre repas, prenez aussi tout le plaisir qui l’accompagne, appréciez… savourez…

 

J’espère de tout cœur que vous mettrez en pratique ces principes naturels de bonne alimentation et de longue vie. Si c’est difficile, concentrez-vous sur un seul de ces principes chaque jour et vous verrez rapidement votre santé et vos journées s’améliorer.

Laissez-moi vos commentaires en dessous de l’article pour partager vos difficultés ou facilités à respecter ces principes, sans hésiter à recourir à mon aide si vous avez besoin.

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This