Sélectionner une page

Blogueuse, youtubeuse, instagrameuse, quelle différence ?

Blogueuse, youtubeuse, instagrameuse, quelle différence ?

C’est souvent le cas de journalistes peu spécialisés dans ces domaines. L’exemple le plus flagrant reste à ce jour la célèbre EnjoyPhoenix, souvent qualifiée de blogueuse star par les médias français. Même Wikipedia la décrit en ces termes : « Marie Lopez, dite EnjoyPhoenix est une blogueuse et youtubeuse française, spécialisée en mode, beauté et lifestyle ». Pourtant, même si la jeune femme possède bien un blog, il ne s’agit là que d’un espace servant de relais à ses vidéos Youtube : le travail d’écriture propre aux blogueuses n’est donc pas présent. Car oui, bien que ces trois activités soient complémentaires, il existe de nombreuses différences entre une blogueuse, une Youtubeuse et une Instagrammeuse. Pour devenir un community manager compétent, il faut généralement avoir des compétences dans ces 3 domaines.

Blogueuses, Youtubeuses et Instagrammeuses : les différences

La blogueuse doit avoir des capacités rédactionnelles, c’est indéniable. Elle doit aussi être capable de prendre des photos attrayantes et de mettre en forme son billet de manière plaisante. Enfin, elle est la plupart du temps experte dans un domaine (mode, beauté, cuisine, culture…). La Youtubeuse doit pouvoir s’exprimer de manière claire à l’oral. Le choix des mots est important, l’élocution également. Des compétences techniques sont aussi nécessaires comme le montage vidéo par exemple. Le phénomène des Instagrammeuses est moins connu du grand public mais reste néanmoins une activité à part entière, car si en général elles sont aussi soit blogueuses, soit Youtubeuses, il n’empêche que certaines d’entre elles ne sont influentes que sur le réseau social.  L’instagrammeusedonc, comme les autres, doit être créative, avec un sens aigu de l’esthétique et un don pour créer des relations. Toutes ces jeunes femmes touchent des cibles différentes : par exemple, les blogueuses ont souvent une audience plus âgée par rapport à celle de Youtube.

Les similitudes

S’il y a bien un axe important concernant ces trois activités, c’est la proximité ! Que ce soit la blogueuse, la Youtubeuse ou l’Instagrammeuse, elles doivent toutes créer une connexion assez forte avec leur public. Partager leur quotidien, créer du lien… sans quoi la mayonnaise ne prend pas. Si le grand public délaisse de plus en plus les magazines féminins par exemple, c’est qu’il est en demande de plus d’authenticité et d’interaction. Il est aussi vrai que les sujets abordés sont très souvent semblables, bien qu’il existe des exceptions, beauté et mode en tête. Enfin, leur point commun à toutes : avoir du talent !

Une complémentarité

En réalité, ces trois activités sont très complémentaires : une blogueuse peut aussi avoir une chaîne Youtube et un compte Instagram ; ou alors uniquement un compte Instagram ; ou seulement un blog. Il n’y a pas de règles établies, pas de case dans laquelle on doit absolument rentrer. Néanmoins, certaines ont le plus souvent une activité principale, déclinée ailleurs pour se diversifier et alimenter ladite activité. Alors, pourquoi faire tout un plat pour un intitulé ? Tout simplement parce que même s’il y a une certaine complémentarité à avoir un blog, une chaîne Youtube et un compte Instagram, les compétences requises son bel et bien différentes. On appelle pas un dermatologue un dentiste non ? Eh bien on appelle pas non plus une blogueuse une Youtubeuse, ou une Instagrammeuse une blogueuse.

Cet amalgame vous agace-t-il ? Ou pour vous est-ce du pareil au même ?

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This